Gâteau moelleux chocolat, banane, coco. Vegan, sans gluten et peu sucré

Gâteau moelleux chocolat, banane, coco. Vegan, sans gluten et peu sucré


Des bananes noires bien trop mûres et hop ! On improvise une nouvelle recette ! Ce moelleux chocolat, banane, coco est trop gourmand et peu sucré. Les bananes bien mûres apportent ce qu’il faut naturellement en sucre, ce qui permet donc d’en ajouter très peu (non raffiné) pour un gros gâteau.

Il est aussi vegan et sans gluten. J’en ai profité pour utiliser ma farine de riz Markal, une marque que j’utilise beaucoup en farines.


À déguster peu après sa sortie du four, juste refroidi pour profiter au mieux de sa texture. Ce qui est parfait quand on s’y prend un peu tard pour le goûter. Encore une recette simple et rapide donc, comme j’aime vous en proposer 🤗. (Consommez-le le jour même, même tiède si vous aimez, il n’a pas vocation à être conservé, afin de rester moelleux, au frais il durcira.)

Les ingrédients (moule rond 20cm) :

  • 80 g de farine de riz
  • 40 g de farine de sarrasin
  • 20 g de cacao amer non sucré
  • 35 g de coco râpée
  • 30 g de sucre complet ou de coco
  • 1 pincée de sel
  • 3/4 sachet de levure
  • 100 g de chocolat noir dessert 70%
  • 20 cl (une brique) de crème de coco fluide (pas en conserve ni « boisson », j’ai utilisé celle de chez Bjorg)
  • 3 bananes bien mûres (250g)
  • Quelques morceaux de chocolat noir 70%
  • 20 g d’huile de coco + un peu pour le moule
  • Un peu de sirop d’érable + coco râpée pour le dessus.

Réalisation :

  1. Graisser votre moule avec de l’huile de coco et préchauffer le four à 180°.
  2. Dans le bol, mélanger les ingrédients secs.
  3. Ajouter les bananes écrasées en purée bien lisse, la crème de coco fluide, le chocolat fondu avec l’huile de coco. Mélanger le tout.
  4. Verser dans le moule.
  5. Enfoncer un peu partout quelques morceaux de chocolat (l’équivalent de 2 carrés dégustation pour moi).
  6. Enfourner et faire cuire 30 min.
  7. Badigeonner le gâteau d’un peu de sirop d’érable puis parsemer de coco râpée.
  8. Laisser refroidir ou tiédir et déguster !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *